COMMUNIQUE DE PRESSE PARTI RADICAL des P.O. – 35 rue des Jotglars – 66000 PERPIGNAN – Le 28 avril 2017
« Contrairement aux instances nationales, dès le premier tour le Parti Radical Pays Catalan avait appelé à voter Emmanuel Macron, seul candidature qui se rapprochait le plus de nos valeurs d’égalité, de liberté, de fraternité et de laïcité.
Aujourd’hui nous sommes encore plus convaincu que cette candidature qui porte en elle nos principes fondamentaux constitue une opportunité exceptionnelle pour réunir et faire travailler ensemble l’ensemble des français. c’est une chance à saisir pour refonder la France et lui permettre de peser à nouveau sur la vie politique européenne et internationale.
Le projet d’Emmanuel Macron n’est ni strictement de gauche ni strictement de droite. Le progressisme d’Emmanuel Macron dépasse le trop réducteur clivage droite-gauche devenu inopérant pour appréhender les enjeux de notre pays et résoudre les problème des français.
Comme Emmanuel Macron le Parti Radical partage une même vision pragmatique, réaliste et ouverte  de la société, sans préjugés ni dogmes idéologiques.
Parce Emmanuel Macron est d’une grande modernité qui transcende par essences les clivages traditionnels, le Parti Radical se retrouve dans son programme.
La victoire espérée d’Emmanuel Macron à la présidence de la République Française constitue pour nous, comme pour notre pays, une opportunité unique de s’extraire de la bipolarisation et de l’extrémisme , mais aussi de réaffirmer avec force nos valeurs communes sur au moins 6 grands thèmes que nous identifions comme autant de grandes orientations qui ne manqueront pas d’être au coeur du «  quinquennat Macron » :
1 –  une stricte application du principe de laïcité, la défense de la loi de 1905 et la lutte contre le communautarisme, véritable ennemi de la République
2 – la défense des libertés individuelles et la garantie des droits : liberté d’expression, d’opinion et de croyance, droit de mourir dans la dignité, à l’IVG, à la PMA, à l’accès aux soins ….
3 – une politique économique au service de la croissance, des entreprises, de l’emploi et du pouvoir d’achat, qui soutient l’industrie, la recherche et l’innovation et l’aide à notre agriculture
4 – un Etat régulateur qui investit dans les services publics et l’école de la République et protège les Français et les territoires les plus fragiles
5 – une transition énergétique fondée sur l’incitation et non sur la sanction
6 – une Europe plus force qui participe au développement de notre économie, protège les citoyens et pèse à nouveau sur la scène internationale.
En fin au cour du projet, il y a , comme depuis toujours chez les radicaux,  le dialogue, le débat et la recherche du compromis qui n’est pas la compromission car il suppose une introspection préalable pour bien définir ce qui n’est pas négociable.  Le projet s’incarne aussi dans le comportement c’est  à dire la tolérance, le respect de l’autre, le civisme, c’est aussi ce que résume Emmanuel MACRON et qualifie dans son programme présidentielle par le terme de « Bienveillance ».
La France qui aime l’Europe, convaincus qu’en sortir et abandonner l’Euro signerait l’arrêt de mort de notre compétitivité et affaiblirait dramatiquement le pouvoir d’achat des plus modestes.
La France, pays du respect de la personne et de l’ouverture au monde, qui n’imagine pas vivre hors planète comme on cultive les OGM hors sol.
La France de la jeunesse qui innove, aime l’entreprise, libère les énergies plutôt que d’appeler à se recroqueviller sur un passé qui n’a jamais existé tel que les nostalgiques le dépeignent.
Dans la période trouble et agitée que nous connaissons, le principal enjeu pour notre pays c’est bien de retrouver la capacité  à vivre ensemble malgré les différences d’analyses et de convictions, mais toujours animés par le même souci de reconnaître l’autre comme un individu citoyen à part entière avec ses droits et ses devoirs.
Qui d’autre qu’Emmanuel Macron peut aujourd’hui incarné ce rassemblement apaisé ?
A nous tous de l’y aider, réunissons-nous sans attendre et démontrons que ce n’est pas un rêve mais bien une opportunité qu’il ne faut pas laisser passer pour bâtir une France Nouvelle.
Dimanche 7 mai, tous En marche avec Emmanuel Macron pour ce message d’espoir qui doit l’emporter sur la tentation du repli ».
Jacques GARSAU – Président du Parti Radical Catalan Délégué Départemental UDI’66