« Cher(e) camarade, 

Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle, je souhaite tout d’abord remercier tous les militants qui se sont mobilisés durant cette campagne, en particulier notre camarade Julien Baraillé le directeur de campagne départemental. 

Je veux également saluer la ténacité de notre candidat, Benoît Hamon, qui a courageusement porté les couleurs socialistes et écologistes dans cette élection. Dans un contexte difficile, il a continué à porter son projet avec  sincérité, et permis de donner un nouvel élan à la participation citoyenne.

Le score du Parti Socialiste n’a pas été à la hauteur de nos attentes, pour toute une série de raisons qu’il conviendra d’analyser. Mais aujourd’hui l’urgence c’est la France, car l’extrême-droite est qualifiée pour le second tour de l’élection présidentielle, et à 10 jours du scrutin rien n’est joué. Il est donc essentiel que nous nous mobilisions massivement pour faire barrage au Front National, en faisant voter pour le candidat qui affrontera Le Pen dans ce deuxième tour, Emmanuel Macron.

Les tergiversations d’un certain nombre de partis politiques et d’élus nous donnent l’impression que l’enjeu du vote du 7 mai est largement sous-évalué. Le Parti Socialiste doit être à l’avant-garde de ce combat contre l’extrême-droite, comme il l’a toujours fait, en particulier ici dans les Pyrénées-Orientales. Nous, militants socialistes, avons une force indéniable dans le département pour nous déployer et pour convaincre autour de nous le plus largement possible. L’enjeu c’est d’empêcher l’extrême-droite d’arriver au pouvoir, c’est aussi de faire en sorte que Le Pen ne soit pas majoritaire dans ce département.  Personnellement, je mettrai toutes mes forces dans ce combat. Demain je serai en débat contre le maire de Béziers sur France 3 région, cette émission sera diffusée dimanche matin à 11h30. Nos candidats aux législatives préparent des tracts d’appel au vote sur chaque circonscription pour faire barrage au Front National.

Plus que jamais j’ai besoin de chacun(e) d’entre vous dans cette bataille où l’essentiel, la République, est en jeu. Je sais que tu es déjà mobilisé et que, comme toujours, je peux compter sur toi. Je t’en remercie très sincèrement.

Amitiés socialistes, »

Ségolène NEUVILLE

Première secrétaire fédérale

(fédération catalane des P-O)