A Elne, Pierre Aylagas lance un appel pour le changement dès le 22 avril

Accompagné de Brigitte Battle, première adjointe au maire et secrétaire de la section socialiste d’ Elne et de Marcel Mateu, conseiller général du canton d’Elne et conseiller régional, Pierre Aylagas, candidat socialiste sur la 4ème circonscription des Pyrénées-Orientales, a poursuivi son travail de terrain en faveur de François Hollande à l’occasion d’une réunion publique tenue à l’ espace Gavroche.

Plus de 60 personnes dont Raymond Pla, maire d’ Ortaffa, des adjoints au maire et conseillers municipaux des communes du canton, y participaient.

Brigitte Battle puis Marcel Mateu ont lancé un appel à la mobilisation pour le premier tour, expliquant que « les sondages favorables n’étaient que des intentions de vote » et que « chaque militant devait s’engager personnellement à convaincre des abstentionnistes. »

Porte-parole de François Hollande sur la 4ème circonscription, Pierre Aylagas a dressé un bilan sans complaisance des années Sarkozy mettant l’accent sur les promesses non tenues en matière de pouvoir d’achat, de non réforme du système des retraites, de protection sociale, d’accès aux soins, de maintien des services publics dans les zones rurales.

Il a aussi insisté sur « la détérioration de l’image de la France depuis 5 ans. Vis-à-vis des Français bien sûr mais aussi de l’opinion publique internationale après l’accueil à Paris de dictateurs comme Kadhafi ou Bachar el-Assad, lors du 14 juillet 2008 ».

Pierre Aylagas a conclu son intervention en rappelant que, dans l’histoire de la Ve République, le président candidat était toujours arrivé en tête au 1er tour de l’élection présidentielle. « Il est temps que cela change et ce, dès dimanche prochain, en mettant tout en œuvre pour que François Hollande arrive en tête. »

Pierre Aylagas, candidat socialiste dans la 4e circonscription des Pyrénées-Orientales, a poursuivi son travail de terrain en faveur de François Hollande