« Neige ou pas, les camions sur les trains !

Les précipitations neigeuses qui se sont abattues ces derniers jours dans le Languedoc ont provoqué paralysie et panique. La situation permet cependant de rappeler quelques évidences de bon sens. Il y a urgence à infléchir la politique de transports en faveur du développement du ferroutage.

Une des causes majeures des blocages de l’A-9 provient de l’afflux incontrôlé et incontrôlable de camions (accidents ou immobilisations sur l’autoroute, stationnement et arrêt aux alentours des échangeurs autoroutiers). Cette noria de camions occasionne de tels désagréments et dangers qu’un changement des politiques publiques doit être prioritaire. Le ferroutage est une solution conjuguant à la fois vertu écologique et efficacité logistique : combien de poids lourds pourraient-ils être absorbés à moindres coûts par un seul convoi ferroviaire ?

Les camions sur les trains, c’est une orientation stratégique qui doit être favorisée, et pas uniquement quand il neige ! Pour cela, la volonté et les moyens doivent être attribués à un grand service public ferroviaire. Hélas, ce n’est pas la voie retenue par le gouvernement avec son projet dogmatique de casse de la SNCF inspiré par la recherche d’économies à courte vue et de profits immédiats ».

Francis DASPE, Secrétaire général de l’AGAUREPS-Prométhée