Le Parti Communiste Français (PCF)/ Front de Gauche (FdG) a présenté ses candidates et candidats, lors d’une conférence de presse…

Le Parti Communiste Français membre du Front de Gauche présentait hier ses candidates et candidats têtes de liste et chefs de file aux prochaines municipales. En tout ils conduiront une vingtaine de listes de gauche dans le département.

Nicolas Garcia, secrétaire départemental du PCF, entouré de la plus part des candidats, Jean Vila, Jean André Magdalou, Françoise Fiter, Philippe Galano, Nadine Pons… a évoqué la nécessité de voter et d’élire les candidats PC « car il faudra beaucoup d’élus communistes pour résister localement aux politiques d’austérité dont les citoyens de nos communes seront les premières victimes, pour résister aussi et faire changer d’avis le gouvernement sur la baisse des dotations de l’Etat aux communes, 10 milliards d’€, que les contribuables paieront d’une manière ou d’une autre et qui vont accélérer la disparition des communes et départements ».

Dans le même, temps les candidats PCF-Front de Gauche se retrouvent sur de nombreuses listes de gauche conduites par des socialistes, c’est le cas à Perpignan avec Jacques Cresta, mais aussi à Argelès-sur-Mer, Ille -ur-Têt, Millas, Thuir, Palau Del Vidre… Pour Nicolas Garcia « le PCF ne pouvait pas ne pas saisir la moindre occasion pour faire reculer la droite, l’empêcher de prendre de nouvelles communes, lui en ravir certaines et surtout contribuer à tenir à distance du pouvoir local le Front National. Les conquêtes de la gauche municipales seront aussi des points d’appuis pour de futures conquêtes sociales et citoyennes susceptibles de changer la vie de nos concitoyennes et concitoyens ».

Bien évidemment le PCF entend conserver les communes qu’il dirige avec toute la gauche comme : Cabestany, Elne, Alénya, Estagel, Los Masos, Montalba, Corbères, Font-Pédrouse… « s’appuyant sur d’excellents bilans et des programmes ambitieux, élaborés avec les populations au travers de la démocratie participative ».

Les communistes ont aussi beaucoup d’ambition pour la gauche à Rivesaltes, Canet-en-Roussillon, Saint-Laurent de la Salanque, Le Soler, Montesquieu-des-Albères, à Prats-de-Mollo, Saint-Laurent de Cerdans et bien évidemment à Perpignan, avec Philippe Galano, Françoise Fiter, Michel Franquesa, où « l’occasion est donnée à l’électorat de tourner la page de la droite, Alduyste ou pas, qui règne sans partage sur la ville depuis des décennies et d’empêcher le FN se s’y implanter plus fortement ».

Communes où le PCF conduit des listes de gauche ou soutien les têtes de liste : Cabestany – Jean Vila, Elne-Nicolas Garcia, Alénya-Jean André Magdalou, Estagel-Roger Ferrer, Los Masos-Guy Cassoly, Montalba-Jacques Roig, Corbères les Cabanes-Henri Pujol, Canet-Nadine Pons, Rivesaltes-Patrick Cases, Saint Laurent de la Salanque-Jean Vilert, Banyuls-sur-Mer-Richard Sanchez, Le Soler-Gerard Mandrau, Tautavel-Dominique Poirot, Montesquieu des Albères-André Llurba, Font Pedrouse-Arlette Bigorre, Nyer-André Argilès, Latour de France-Bernard Maurin.