« Cher(e)s ami(e)s, adhérent(e)s ou sympathisant(e)s,

Le fédération du FN 66 est victime d’une campagne de dénigrement de certains de ses anciens élus, qui ne doivent pourtant leur élection qu’au soutien du Front National et de Marine Le Pen.

Nous, élus locaux, régionaux, cadres du Front National 66, du FNJ66, secrétaires de Collectifs, responsables de Cantons ou de Circonscriptions des Pyrénées-Orientales,
apportons notre entier soutien à la direction du FN 66, menée depuis des années par Marie-Thérèse Fesenbeck et récemment confiée au vice-président du FN Louis Aliot.

La démission orchestrée par deux élues locales qui utilisent internet, les médias et leurs contacts pour régler leurs comptes avec notre nouveau Secrétaire départemental et le FN est inadmissible.

Vous connaissez la fable de La Fontaine : ‘ »..Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille,……Disant : « Regardez bien, ma sœur ; Est-ce assez ? dites-moi ; n’y suis-je point encore ?…La chétive pécore…
S’enfla si bien qu’elle creva. »

Plus le Front National pèse dans notre département, plus les anciens UMP aujourd’hui « républicains » tenteront de nous déstabiliser, car nous sommes désormais la première force politique des P.O.!
Attention donc aux chants des sirènes…Sans compter la haine des communistes et des socialistes. Tous les coups sont permis et notre vigilance doit être maximale.

Nous vous demandons de nous tenir informés des mails ou courriers que vous pourriez recevoir, car nous avons l’intention de poursuivre toute utilisation frauduleuse de nos fichiers FN ou RBM.
Ne parlons pas des ragots ou diffamations ignobles colportés bêtement… et qui révèlent l’intelligence et la personnalité de leurs auteurs.

Sachez enfin que nous tiendrons rapidement des réunions d’adhérents par Canton afin d’évoquer avec vous les actions à venir, la restructuration de la fédération et la préparation des futures élections.

Enfin soyez assurés que les cadres et élus du FN66, désormais sous la responsabilité de Louis Aliot, mènent et mèneront une opposition déterminée au maire de Perpignan et aux socialistes du département ! »