Me Thierry del Poso (UMP), maire de Saint-Cyprien.

Réunis hier soir dans le cadre d’une réunion provoquée par le président du comité départemental de l’UMP’66, le sénateur- maire de Le Soler François Calvet, et son Secrétaire départemental, le maire de Pollestres et ancien député Daniel Mach, les élus de l’UMP des Pyrénées-Orientales se sont effectivement retrouvés pour discuter, entre autre, du redécoupage cantonal à travers un regroupement qui, dès 2015, devrait voit passer le nombre de cantons dans les P-O de 31 à 17.

Hier encore, les ténors de l’UMP’66 ont confirmé la prime aux sortants (qui se représenteront) pour la plupart des maires UMP en place dans le département : Perpignan (Jean-Marc Pujol), Le Soler et Pollestres bien sûr, ainsi que par ordre alphabétique : Baixas (Gilles Foxonet), Banyuls-sur-Mer (Jean Rède), Canet-en-Roussillon (Bernard Dupont), Le Barcarès (Alain Ferrand), Port-Vendres (Jean-Pierre Romero), Prades (Jean Castex), Saint-Cyprien (Thierry del Poso), Saint-Nazaire (Jean-Claude Torrens), Sainte-Marie la Mer (Pierre Roig), Saleilles (François Rallo), Villeneuve-de-la-Raho (Jacqueline Irles)…

Mais ce ne sera pas facile pour tous, notamment sur la commune de Saint-Cyprien où Me Thierry del Poso a demandé (sans la citer) que « l’on calme les ardeurs de Claudette Guiraud », également membre de l’UMP’66 et bien décidée à conduire une liste en mars 2014.

Thierry del Poso s’inquièterait-il pour sa réélection ? Voilà une inquiétude qui devrait ravir Claudette Guiraud et renforcer ses ambitions pour Saint-Cyprien 2014. En tout cas, selon ses proches, « sa détermination serait intacte (…), M. Del Poso n’a pas fini d’entendre parler d’elle !, car elle entend bien être présente dans le débat des municipales. Son équipe est prête, et il y a du lourd à ses côtés ».

Claudette Guiraud (UMP), déterminée à prendre sa revanche lors des municipales de mars 2014 sur Saint-Cyprien.