Communiqué de presse.

 

 

« Les vœux du PG 66 pour 2020 : contre les requins de la finance, organisons-nous pour sauver nos retraites !

Le Parti de Gauche des P-O (PG’66) adresse ses vœux de bonne année 2020 à l’ensemble des habitants des Pyrénées-Orientales. Il s’adresse à des populations largement mobilisées pour la défense du système solidaire par répartition des retraites durement attaqué par les projets gouvernementaux. Par conséquent, parmi les traditionnels vœux de nouvelle année, le PG 66 ajoutera celui d’une actualité brûlante visant à préserver le système de retraites, patrimoine commun du peuple depuis la mise en place en 1945 des quatre branches de la Sécurité sociale.
Ce vœu pourtant élémentaire doit faire face aux multiples tentatives de casse. En effet, la réforme des retraites portée par la majorité constituée autour du Président MACRON doit être perçue comme une étape décisive dans la volonté de détruire le pacte républicain et social issu du programme du Conseil national de la Résistance au lendemain de la Libération. Le système par points envisagé ne constitue qu’une étape vers l’introduction de la logique de capitalisation. A ce compte, il n’y aura quasiment que des perdants.
Le PG 66 lance au cours des fêtes de fin d’année une campagne d’action en ce sens avec présences sur les marchés, distributions de tracts et collages d’affiches. Des réunions publiques ont déjà été organisées et continueront à l’être à l’aide du diaporama mis à disposition par l’AGAUREPS-Prométhée. Le slogan de cette campagne d’action est le suivant : « Contre les requins de la finance, organisons-nous pour sauver nos retraites ! ».
Le PG 66 milite pour le retour de la retraite à 60 ans à taux plein. Il exige un référendum sur cette question, afin de redonner pleine souveraineté au peuple.
Le PG 66 souhaite une bonne année 2020, combative à l’image des dernières mobilisations contre le projet de casse des retraites, et dont la trajectoire est toute tracée : de la résistance à la révolution citoyenne. Pour que « Les jours heureux » (titre du programme du Conseil national de la Résistance) ne soient pas relégués aux oubliettes de la République sociale… ».

 

Catherine DAVID et Mickaël IDRAC, co-secrétaires départementaux du PG 66