Communiqué de presse de la Fédération départementale Les Républicains (LR) des Pyrénées-Orientales :

« Lors des élections législatives des 11 et 18 juin 2017 et lors des élections sénatoriales du 24 septembre 2017, des membres du parti « Les Républicains » se sont présentés contre nos candidats investis à ces élections.

Les dissidents, dont certains étaient candidats à l’élection de la présidence locale de notre mouvement et/ou élus à d’autres mandats grâce à l’implication des militants, connaissent parfaitement les règles de notre mouvement.

Ces aventures personnelles ont conduits à des défaites où auraient pu y contribuer.

Il n’était plus concevable, par respect à l’égard de nos adhérents et sympathisants respectueux de notre mouvement, de conserver les dissidents au sein de notre parti.

A cet effet lors du comité départemental du 29 septembre 2017, le Président de la fédération François LIETTA et le Secrétaire départemental, Daniel MACH ont fait voter l’exclusion des personnes suivantes :

  • M. Romain GRAU, candidat LREM aux élections législatives sur la première circonscription et élu au département et à la ville de Perpignan grâce au soutien de notre parti et de ses militants. Sa suppléante Isabelle DE NOELL MARCHESAN est également exclue.
  • Mme Michèle VADUREAU, candidate dissidente aux élections législatives sur la quatrième circonscription.
  • Mme Marie Thérèse SANCHEZ SCHMID, candidate DVD aux élections sénatoriales, ancienne Député européen et élue à la ville de Perpignan grâce au soutien de notre parti et de ses militants. Son suppléant Bruno GALAN est également exclu.
  • Mme Joëlle ANGLADE candidate LREM aux élections sénatoriales, élue au département et à la ville de Perpignan grâce au soutien de notre parti et de ses militants.
  • M. Dominique SCHEMLA, candidate DVD aux élections sénatoriales.

A l’unanimité des votants, moins deux abstentions, les mesures d’exclusions ont été adoptées et seront transmises au bureau politique de notre mouvement à Paris ».