Communiqué de presse.

 

« Des groupes d’actions de La France Insoumise dans les Pyrénées-Orientales, à l’initiative de Catherine DAVID, organisent une réunion publique mercredi 7 novembre pour la réhabilitation des « fusillés pour l’exemple » de la guerre de 14/18. Elle se déroulera à Perpignan, salle des Libertés (3 rue Bartissol), à partir de 19 heures.
A l’occasion du centenaire de la fin de la Première guerre mondiale qui fut une immense boucherie, c’est l’occasion de revenir sur une page noire du conflit. Des soldats français ont perdu la vie au cours du conflit, non pas en raison des balles ennemies, mais de celles d’un peloton d’exécution constitué par d’autres soldats français. Bien souvent, le motif retenu était d’avoir refusé l’horreur de la guerre en mettant en doute des décisions militaires dépourvues d’humanité et de sens pratique. Ce sont les « fusillés pour l’exemple ». Nous demandons que ces « fusillés pour l’exemple » fassent l’objet d’une décision de réhabilitation par l’Etat français.
La réunion publique de mercredi 7 novembre entend mettre sur le devant de la scène cette sombre question particulièrement mal assumée par les autorités politiques, militaires et judiciaires françaises. Au cours de cette réunion publique, l’écoute de chansons d’époque, militantes et combatives, et la lecture de lettres de « poilus » du front et de femmes à l’arrière, émouvantes, permettront de sensibiliser à cette question, avant le débat qui suivra.
Dans cette même logique de sensibilisation, un courrier sera envoyé à Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales lui demandant de transmettre au plus haut sommet de l’Etat cette demande de réhabilitation des « fusillés pour l’exemple » également et pareillement morts pour la patrie républicaine ».

 

Mercredi 7 novembre, Perpignan, salle des Libertés (3 rue Edmond Bartissol), 19h. Entrée libre.