La scène politique départementale est en pleine ébullition depuis que le 1er adjoint de la Ville de Perpignan, Romain GRAU (LR/ Les Républicains), a annoncé sa candidature aux élections législatives, sur la 1ère circonscription… il a d’ailleurs depuis un mal fou à trouver un(e) suppléant(e) : dimanche il était question de Joëlle ANGLADE, hier matin d’Isabelle de NOËLL MARCHESAN, le soir à nouveau Joëlle ANGLADE, ce mardi matin de l’entrepreneur perpignanais KAVAK… lequel à midi était finalement écarté. À suivre.
Sur la 1ère circonscription des P-O toujours : la candidate du FN, Claudine FUENTES, a dû faire marche arrière pour cause de… mutation professionnelle. Elle a jeté l’éponge. C’est finalement Alexandre BOLO (accompagné de Catherine BELORGEY), conseiller municipal et communautaire « Frontiste » de Perpignan, proche confident du député FN Louis Aliot qui ira ferrailler contre MACH, CODOGNÈS, GRAU and Co !
Sur la 3ème circonscription, Laurence GAYTÉ pour La République en Marche d’Emmanuel MACRON sera accompagnée de… Antoine TAHOCÈS, maire de Sansa. Un duo de poids qui pourrait (et devrait) créer la surprise sur ce territoire, un tandem qui vient en tout cas réduire les chances de l’ex secrétaire d’état aux Personnes handicapées, Ségolène NEUVILLE, 1ère secrétaire de la fédération catalane du Parti socialiste de retrouver son siège de députée.
Toujours pour ces élections législatives dans les P-O nous ne sommes pas au bout d’authentiques surprises…