Sébastien CAZENOVE. Sur la 4ème circonscription des P-O, parce qu’il est candidat aux élections législatives de juin prochain, sous l’étiquette « La République En Marche! » (REM), on ne parle que de lui. En tout cas, chacune et chacun s’interroge sur sa personne : Que fait-il ?, Qui est-il ?, D’où est-il ? D’où vient-il ? D’où sort-il ?… La seule certitude relevée dans les propos songeurs des un(e)s et des autres : « Il est beau gosse » en tout cas sur (le) papier-glacé ! Il intrigue, il interpelle, il questionne. Mais il ne passionne pas les foules. Sauf pour ceux « qui ont » pratiqué le monde de l’Ovalie qui se souviennent bien de lui.

Connu dans les Aspres et, pour partie, dans le Vallespir – pour être très activement soutenu par le clan des septuagénaires en mal de revanche sur fond de règlements de compte vis-à-vis de leurs successeurs : l’ex-député-maire socialiste de Céret, Henri SICRE, et l’ex-sénateur-maire centriste-divers de Perpignan, Jean-Paul ALDUY – Sébastien CAZENOVE en dépit de ses nombreux soutiens médiatiques est un célèbre inconnu sur la Côte, dans les Albères, à Elne… bref, partout dans cette circonscription où le poids démographique fera la différence électorale.

Même ses réunions publiques sur le terrain sont confidentielles, tellement elles n’attirent personne, ou si peu… Mais à sa décharge, c’est le même constat pour la plupart des candidats à ces élections législatives : militants et sympathisants sont les grands absents de cette campagne… A méditer.

Entendu à la sortie d’une de ses réunions, à Collioure, d’un proche du PS version Alexandre REYNAL, maire d’Amélie-les-Bains/ Palalda, candidat lui aussi sur cette 4ème circonscription : « S’il est élu, cela voudra vraiment dire que cette fois-ci on pouvait prendre n’importe quel agneau catalan et l’estampiller « Macron – En Marche! » pour qu’il entre en courant dans l’Assemblée Nationale… ». Eh oui, les temps changent ! C’est comme ça, faut si faire.