Ne vous laissez pas abuser !
Laurence Gayte  est la seule candidate soutenue par Emmanuel Macron dans la 3ème circonscription des Pyrénées Orientales

« Je veux rappeler avec la plus grande solennité que la seule candidate soutenue par Emmanuel Macron sous la bannière « La République en Marche ! » dans la 3ème circonscription des Pyrénées Orientales à l’occasion des élections législatives des 11 et 18 juin, est Laurence Gayte, choisie pour son appartenance à la société civile et son engagement local, associée à son suppléant Antoine Tahoces, reconnu pour son engagement et son attachement aux Hauts Cantons, en Haut Conflent et Cerdagne Capcir.
Nul autre candidat ne saurait en conséquence – sauf à s’exposer à des poursuites à l’initiative du mouvement au plan départemental comme national – se réclamer du soutien de mouvement En  Marche !
Certains « concurrents », au mépris des règles élémentaires d’honnêteté à l’endroit des électeurs, n’hésitent pourtant pas à entretenir une ambiguïté coupable dans leurs documents de campagne, en revendiquant une appartenance à la « majorité présidentielle », en exploitant d’anciennes photos du Président de la République, ou en reprenant à leur compte tout ou partie du programme présidentiel.
Les électeurs ne se laisseront pas abuser par ces méthodes qui relèvent d’une vieille manière de faire de la politique, dont les citoyens ne veulent plus et qu’ils ont rejetée. 
Les électrices et les électeurs ont droit à la vérité. J’appelle donc, avec bienveillance mais aussi avec la plus grande fermeté, les autres candidats de la 3ème circonscription à plus de clarté dans leur communication. 
Pour mémoire, Ségolène Neuville est la candidate du Parti socialiste (PS), Danièle Pagès est la candidate des Républicains (LR), et Mireille Bossy est une candidate sans étiquette (SE).
Seule Laurence Gayte porte l’étiquette « La République en Marche » dans la 3ème  circonscription. Aucune autre candidat ne peut donc se réclamer du soutien d’Emmanuel Macron. A défaut, en cohérence avec leurs écrits ou leur positionnement, je les invite à se désister en faveur de Laurence Gayte pour soutenir le projet présidentiel ».

 

Catherine BARBAROU

Présidente En Marche