De source généralement bien informée, UDI et LR (Les Républicains) seraient tombés d’accord pour mettre en place des « primaires » dans une poignée de départements à l’occasion des élections législatives du mois de juin prochain.

Le département des Pyrénées-Orientales aurait été retenu pour ce cas de figure. Trois des quatre circonscriptions devraient donc voir des candidats centristes de l’UDI affronter des candidats LR. Seule la 2ème circonscription des P-O, détenue par un député LR sortant, en la personne du docteur Fernand SIRé – réélu en 2012 mais qui entre temps, en 2014, a perdu sa mairie de Saint-Laurent-de-la-Salanque – qui a décidé à bientôt 72 ans d’être candidat à sa propre succession, serait donc épargnée.

Fabrice VILLARD serait investi par l’UDI sur la 1ère circonscription des P-O, en compétition fratricide avec l’ancien député et toujours maire de Pollestres, Daniel MACH (LR), pour tenter de déloger le socialiste-macroniste Jacques CRESTA de son fauteuil de député sortant.

C’est ce vendredi 3 mars que tout devrait se jouer, Jean-Christophe LAGARDE, le boss de l’UDI au plan national, ayant déjà acté d’apporter son « entier soutien » à la candidature de son ami Fabrice VILLARD avec, il semblerait donc, la bénédiction du parti Les Républicains.