Mmes Mauricette Fabre et Monique Grinard, ancienne vice-présidente RPR du conseil général des P-O.

Mauricette Fabre (UMP/ Parti radical), conseillère générale du canton de la Côte Radieuse, est candidate à l’investiture UMP sur la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales (qui englobe notamment les territoires des communes de Canet-en-Roussillon, Port-Barcarès, Rivesaltes, Saint-Cyprien, Saint-Laurent de la Salanque…).

Sa candidature a été évoquée, lundi soir, dans les salons du Park-Hôtel à Perpignan, lors d’une réunion de la fédération départementale du Parti radical des Pyrénées-Orientales, présidée par Nathalie Beaufils, adjointe au maire de Perpignan et très proche de l’ex-sénateur Jean-Paul Alduy, président de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’agglo PMCA). Lors de cette réunion, la candidature de Mauricette Fabre a été présentée comme étant la probable suppléante du député sortant et maire de Saint-Laurent de la Salanque, le docteur Fernand Siré (UMP).

Ailleurs, au sein d’élus qui gravitent autour de la fédération départementale UMP des P-O pour ne pas la citer, cette candidature de Mauricette Fabre est carrément annoncée comme étant une candidature de premier plan.

Mauricette Fabre était la suppléante du docteur Jacques Bouille (UMP), ancien maire de Saint-Cyprien (1989-2009). C’est à son décès, dans la nuit du 23 au 24 mai 2009, qu’elle est donc devenue conseillère générale du canton de la Côte Vermeille (qui rassemble les communes d’Alénya, Latour-Bas-Elne, Saint-Cyprien et Saleilles).

A l’évidence, quoi qu’on en dise et quoi qu’on en pense, cette candidature sera interprêtée, localement, « comme une épine dans le pied politique » de l’actuel maire de Saint-Cyprien, l’avocat perpignanais Thierry Del Poso (UMP/ Nouveau Centre).
Certains voient déjà là « la main de Jean-Paul Alduy », pour contrer la candidature à l’investiture de Thierry Del Poso qui souhaite se présenter sous les couleurs de l’UMP dans cette 2ème circonscription, en juin 2012…