Nadine Morano (UMP) s’est fait piéger par l’imitateur Gérald Dahan qui s’est fait passer pour le n° 2 du Front national, Louis Aliot, conseiller régional du Languedoc-Roussillon, compagnon de Marine Le Pen et candidat aux élections législatives sur la 1ère circonscription des Pyrénées-Orientales.

Croyant parler à Louis Aliot, l’ex-ministre du gouvernement François Fillon lui a donné « des signes appuyés de sympathie » (…). Sud Radio a mis en ligne cette séquence dans laquelle à plusieurs reprises Nadine Morano dialogue avec celui qu’elle croit être le numéro deux du FN ! « Nous avons des intérêts communs », dit l’imitateur, qui a pris l’accent méridional de Louis Aliot. « Bien sûr ! », répond elle. « Je trouve que Marine Le Pen abeaucoup de talent (…). Il y a des choses, des sujets, des projets de société avec lesquelles je suis d’accord avec vous », insiste l’élue de Meurthe-et-Moselle…

Furieuse, Nadine Morano a assuré qu’elle allait porter plainte après ce canular : « Gérald Dahan, c’est d’abord un militant socialiste. Il a usurpé une identité, il a manipulé une conversation téléphonique qu’il a truquée, tronquée, coupée (…). J’ai saisi mon avocat. Je compte déposer plainte pour ne pas en rester là », a-t-elle déclaré sur France Inter et RTL.

On attend maintenant la réaction de Louis Aliot, avocat de profession.