Marine Le Pen ne donne pas de consigne de vote à ses électeurs dans les circonscriptions où le FN est absent au second tour… Mais, selon lefigaro.fr « la patronne du Front national a neanmoins dressé une liste de personnalités à faire battre : Nathalie Kosciusko Morizet, en lice dans la 4ème circonscription de l’Essonne ; Georges Tron, toujours dans le département de l’Essonne ; Xavier Bertrand (Aisne) ; Manuel Aeschlimann (Hauts-de-Seine) ; à l’UMP… Puis, en ce qui concerne le PS : François Pupponi (Val d’Oise), Jack Lang (Vosges)… et Ségolène Neuville, dans la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales. Le candidat EELV, Slimane Tir (département du Nord), a également été nommé ».

Pourquoi Ségolène Neuville en particulier ? Sachant que dans la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales, elle est opposée à… Jean Castex (UMP), maire de Prades, conseiller régional, et surtout ancien bras droit de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République en qualité de Secrétaire général-adjoint de l’Elysée en charge des Affaires sociales…