Sur notre demande, Louis Aliot (FN), conseiller régional et candidat aux élections législatives a réagi à « l’affaire Dahan », du nom de l’imitateur qui s’est servi de son identité pour piéger au téléphone l’ex ministre Nadine Morano…

« Sur cette affaire, l’usurpation de mon identité n’est pas de mon goût. Mme Morano trouve Marine Le Pen très bien, c’est parfait, beaucoup de Français sont sur cette position. Reste que le grand écart réalisé par l’UMP finira par créer des lésions électorales graves. C’est autour du FN que se fera la recomposition politique contre la gauche ».