Lu sur le site de La Lettre de L’Expansion…

« La décision du FN de retirer sa candidate au second tour dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales, qui verra finalement s’affronter le député sortant UMP Fernand Siré à la socialiste Toussainte Calabrese au lieu de la triangulaire annoncée, suscite des remous à l’UMP.

Fernand Siré, qui dès dimanche soir avait directement appelé la candidate frontiste pour qu’elle se retire, a en effet choisi comme suppléante Christine Llorens, personnalité connue de l’appareil UMP. Elle est chargée de mission au groupe UMP de l’Assemblée nationale présidé par Christian Jacob après avoir travaillé dans l’équipe de Jean-François Copé. Ce cas suscite des commentaires sévères des partisans à l’UMP d’une ligne dure vis-à-vis du FN, les mêmes qui critiquent certains non-dits du « ni-ni » de Jean-François Copé« .