C’est une boulette. Certes. Une de plus, relevée dans la presse parisienne, qui décidément a bien du mal avec la géographie, car ce n’est pas la première fois que les médias de la capitale confondent les Pyrénées-Atlantiques avec les Pyrénées-Orientales, et vice-versa.

Sauf qu’ici, lorsqu’il s’agit d’un édito signé d’un grand journaliste, Laurent Joffrin en l’occurrence, Directeur de la rédaction de l’un des plus grands hebdomadaires d’information de France, Le Nouvel Observateur en l’occurrence, ça ne fait pas sérieux, cela fait même carrément désordre et l’on perd toute crédibilité.

Sous le titre d’un article-donneur-de-leçon-intitulé « Législatives : la première boulette du quinquennat », mis en ligne hier à 15h 18, Laurent Joffrin écrit « le leader du MoDem recherche les suffrages des électeurs de la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales pour rester au Parlement (…) ».

José Puig, maire de Claira et conseiller général de la Salanque, proche de François Bayrou et déjà candidat sur cette 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales, a certainement failli s’étouffer à la lecture de cette information. Qui bien évidemment est fausse. Bayrou se présente dans les P-A, son fief, et non dans les P-O.