Jean CASTEX et Robert VILA, en campagne en Cerdagne

Après avoir arpenté les communes de Bourg-Madame, Saillagouse, Osséja, Palau-de-Cerdagne et Err où ils ont reçu un accueil particulièrement chaleureux dans leur porte-à-porte, Jean Castex (UMP/ maire de Prades et conseiller régional) et Robert Vila (UMP/maire de Saint-Estève), accompagnés toute la journée du sénateur-maire de Le Soler et originaire de Cerdagne, François Calvet (UMP), ont tenu deux réunions publiques à Saillagouse et Bourg-Madame.

Devant une salle comble et un auditoire captivé, ils se sont d’abord présentés : Jean Castex, au parcours professionnel particulièrement éloquent dans l’administration d’Etat et Robert Vila, Chef d’entreprise exploitant agricole.

Jean Castex s’est d’abord étonné que « Jean Marc Ayrault n’ait fait appel à aucun de nos représentants de la région Languedoc-Roussillon, ou du département, pour composer son gouvernement », en soulignant très habilement qu’il connaîtrait autant de monde si non plus dans les cabinets ministériels du fait de son expérience dans la haute administration.

La santé étant au cœur des préoccupations des habitants de Cerdagne, Jean Castex a fait un exposé très clair sur les établissements de santé en rappelant que l’essentiel des fermetures est intervenu entre 1999 et 2002, « à une période où la ministre de la Santé était la socialiste Martine Aubry…

Fermeture « Chalet Saint Georges », Font-Romeu SSR : – 55 lits
Fermeture « les Balcons de Cerdagne », Font-Romeu : – 100 lits
En 2001 : Fermeture « Les Marguerite », Font-Romeu SSR : – 90 lits
Fermeture « Le Home Catalan », Font-Romeu, MECS : – 63 lits
Fermeture « Les Myosotis », Ur : – 54 lits
Fermeture « Le petit Poucet », Bolquére : – 40 lits
Fermeture « Le Mas Catalan », Font Romeu, MECS : -49 lits
Fermeture « Le Nid Soleil », Font-Romeu MECS : -40 lits
Fermeture « Via Sol », Font-Romeu, MECS : -54 lits

Après ces dates, il n’y a plus eu de destruction d’emplois, ou plus exactement la fermeture de lits intervenant dans le secteur sanitaire s’est accompagnée d’ouvertures de lits et places qui sont venus les compenser, dans le secteur médico-social et même a porter un solde positif de 40 emplois comme se fut le cas avec la restructuration de la Perle Cerdane qui a vu la création de l’IEM et la MAS. Au passage, Jean Castex a souligné qu’en même temps, la Clinique du Souffle avait créé plus de 30 emplois nouveaux« .

Il a ensuite évoqué le dossier de l’hôpital transfrontalier commun qui connaît des avancées très importantes avec le règlement de la desserte électrique et des accès routiers : « il a été décidé que l’ensemble des prestations de service (repas, lingerie, nettoyage) seront assurés par la France avec des emplois français. Pour le reste des emplois (soignants, administratifs,…), les discussions se poursuivent avec la Generalitat de Catalunya à Barcelone ».

La finalité de ces discussions doit permettre d arriver à la création des emplois français à proportion de la participation de l’État Français à la construction de cet hôpital soit 40%.

L’hôpital emploiera plus de 200 personnes, les personnels français seront sous le régime du droit social français.

Bien d’autres sujets ont été évoqués par Jean Castex, Robert Vila et François Calvet : la RN 116, le Train Jaune, l’eau…