La fédération départementale des Pyrénées-Orientales du Syndicat National des Travailleurs du Sexe (le STRASS) tient par la voix de son délégué perpignanais et porte-parole régional (Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée), Jimmy PARADIS, a remercier le député de la IVème circonscription des P-O, Sébastien CAZENOVE (LaREM/ La République En Marche!), « pour son engagement et pour ses promesses tenues ».
On se souvient que M. PARADIS avait sollicité les quatre députés des P-O – Romain GRAU (LaREM), Louis ALIOT (RN), Laurence GAYTE (LaREM) et Sébastien CAZENOVE donc – concernant la loi d’avril 2016 visant à pénaliser les clients des prostitué.e.s et il avait démontré avec une dizaine d’associations nationales les effets contraires à cette loi. Jimmy PARADIS et ces associations avaient déposé une QPC (Question Prioritaire de Constitutionnalité ) en novembre dernier.
Le député Sébastien CAZENOVE avait alors répondu à Jimmy PARADIS et, dans la foulée, avait par le biai d’une question écrite sollicité la ministre Marlène SCHIAPPA sur le sujet, en lui promettant de revenir vers lui dès la réponse obtenue.
Promesse tenue : le député Sébastien CAZENOVE a transmis la réponse de la ministre à travers un deuxième courrier au référent local hier, mercredi 26 décembre 2018.
« Au-delà de certains désaccords concernant la politique de M. MACRON, a réagi Jimmy PARADIS, je félicite à nouveau l’unique député des P-O ayant pris au sérieux mes divers courriers envoyés. Sébastien CAZENOVE reste un élu du Pays Catalan qui sort du lot. Lui a eu le courage et l’efficacité de faire comme on dit « le job » : il s’est engagé à poser une question écrite à la Ministre et s’est engagé à revenir vers moi, simple citoyen-électeur, dès l’obtention d’une réponse ; il a tenu sa promesse ! Les autres députés des P-O seraient bien inspirés d’en prendre de la graine. Qu’ils commencent déjà à répondre aux courriers de leurs électeurs-trices ».

 

Le STRASS, c’est une écoute 24 heures/ 24 auprès des personnes en difficultés ; en 2018, le STRASS a réorienté plusieurs personnes victimes de la traite des humains et a multiplié ses actions hebdomadaires en matière de prévention.