Communiqué de presse.

 

 

« A la suite des Assises départementales des Services Publics de novembre 2019 qu’il a organisées, le RCP 66 (Rassemblement Citoyen et Politique des Pyrénées-Orientales) dénonce la multiplication des « territoires perdus » pour les services publics.
Si la tendance, alimentée par les politiques nationales et européennes de privatisation et de marchandisation, est bien globale, le département des Pyrénées-Orientales est plus particulièrement touché par ce phénomène d’abandon. Il cumule en effet plus que la moyenne les trois catégories de territoires fragilisés.

Il s’agit des quartiers urbains de Perpignan négligés par des politiques de la ville pas à la hauteur des enjeux, des territoires périurbains peu à peu transformés en « banlieues dortoirs » et dévitalisés par une métropolisation asymétrique, des communes rurales éloignées laissées à la désertification faute d’une véritable politique d’aménagement du territoire.
Pour tous ces territoires aux situations certes différentes, c’est un même sentiment de relégation qui prévaut. Il est à la fois une cause et un symptôme de la grave crise sociale et démocratique qui secoue notre pays. Le recul des services publics entraine des dégradations des conditions de vie dans les Pyrénées-Orientales, comme le montre l’« Observatoire citoyen » relancé par le RCP 66. Ces dégradations touchent à tous les domaines du quotidien des populations, des démarches administratives aux mobilités en passant pas la poste, l’éducation ou la santé etc.

Le RCP 66 interpelle les candidats aux élections municipales pour qu’une attention particulière soit accordée à ces territoires trop souvent oubliés. Dans le cadre des compétences communales et intercommunales, des mesures volontaristes doivent être envisagées pour défendre les services publics de proximité qui contribuent au « bien-vivre ».
Ces territoires en voie d’abandon par les services publics invitent à une réflexion plus globale sur la nécessité de relocaliser les lieux de production, de consommation, d’habitat et de travail ».

 

 

 

 

 

Carole GOHIER et Francis CARMONA, porte-parole du RCP 66, avec Francis DASPE.

 

Contacts :
Mel : appelcitoyen66regionales@laposte.net
Blog du RCP 66 : http://rcp66po.canalblog.com/