Est-ce là un signe d’ouverture – au lendemain de l’élection du fils spirituel de François HOLLANDE, Emmanuel MACRON, à l’Elysée… – vers une droite sociale et humaniste ?

Nous avons appris que le président du Comité départemental Les Républicains des Pyrénées-Orientales, François LIETTA, aurait tapé à la porte du Temple, et qu’il y aurait été encouragé et, surtout, bien accueilli. Il n’y a rien de déshonorable dans cette action, bien au contraire. Ce qui intrigue plutôt dans l’initiative de l’attaché parlementaire du député LR de la 2ème circonscription, le docteur Fernand SIRé (candidat à sa propre succession le mois prochain), c’est le choix de la Maison : le Grand Orient (GO).

Car le GO est reconnu pour afficher une obédience… de gauche.

A partir de là, les suppositions et commentaires en tous genres, vous l’imaginez, vont bon train : est-ce là le parcours affiché d’une future recrue pour l’oecuménique mouvement « La République en marche! » d’Emmanuel MACRON ? Langue au chat. D’autant qu’il se murmure, également avec insistance, que le jeune François LIETTA aurait proposé ses services pour devenir l’assistant parlementaire de la candidate LR sur la 4ème circonscription, Jacqueline IRLèS, maire de Villeneuve-de-la-Raho, en cas de réélection aux législatives de juin… Mais ça, ce n’est qu’une simple rumeur, à prendre donc avec des pincettes.