Communiqué de presse

« Le Parti de Gauche 66 réagit au communiqué du « rassemblement à gauche pour agir sur Perpignan » diffusé sous le titre « Réunion citoyenne : rassembler à gauche ! ». Il y est indiqué, pour illustrer la diversité des participants à une réunion en date du 14 octobre 2016, la présence de « soutiens à Mélenchon ».

Pour éviter toute confusion, le Parti de Gauche’66 et les groupes d’appui à la candidature de Jean-Luc Mélenchon créés dans les Pyrénées-Orientales ne participent pas à cette initiative. Celle-ci ressemble davantage à un cartel (PCF et EELV) qu’à un appel véritablement citoyen comme l’est La France Insoumise, mouvement qui accompagne la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017 (143 400 signataires, chiffre qui dépasse très largement les effectifs du Parti de Gauche et de ses compagnons de route ou assimilés…).

Dans un souci d’exactitude et de rigueur, il convient également de dire qu’il pourra sans aucun doute se retrouver dans cet appel des militants qui font (ou feront) jonction avec la candidature de Jean-Luc Mélenchon. En effet, de plus en plus nombreux sont les militants communistes s’affranchissant de l’incompréhensible stratégie de la direction nationale impulsée par Pierre Laurent les menant à des pertes de temps dommageables, voire dans une impasse. D’une manière identique, le candidat de la transformation écologique et sociale, réellement en capacité de gagner comme l’indiquent de manière convergente les sondages, est bien Jean-Luc Mélenchon, ce que les résultats des primaires qui ont eu lieu à EELV devraient intensifier.

Le Parti de Gauche 66, dans le cadre du mouvement de La France Insoumise, poursuit sans relâche une campagne entamée depuis le mois de février 2016. ».

Francis DASPE, co-secrétaire départemental du PG 66