« Le PG (Parti de Gauche), avec RESF, exige des titres de séjours pour les jeunes étrangers scolarisés »

Sous ce titre, Francis Daspe, responsable du PG, nous communique avec prière d’insérer :

« Le 27 juin, à l’appel de RESF,  une manifestation s’est rassemblée devant la Préfecture des P-O à Perpignan. Il était question de la régularisation de 10 jeunes scolarisés, souvent depuis fort longtemps, et qui atteignent leur majorité durant les vacances scolaires. A tout moment, ils peuvent être renvoyés dans leur pays.

En raison du caractère urgent de cette situation, le secrétaire Général de la préfecture devait avoir avec RESF une entrevue pour régler ce problème.

En illustration des « méthodes Valls », l’entrevue avec RESF avait, la veille, été subordonnée à une non manifestation… trop tard pour l’annuler !

Malgré l’urgence d’une réponse pour ces jeunes, la délégation n’a donc pas été reçue. Un nouveau rendez-vous, sans manifestants, a été proposé.

 

            *Le Parti de Gauche, avec RESF exige que ces jeunes obtiennent leur titre de séjour  car nul ne peut se satisfaire de comportements tellement arbitraires, tellement injustes.

            *LE PG proteste vigoureusement contre le comportement inacceptable fait de chantage et de mépris !

Plus largement, le PG revendique un changement de la loi :

            – Pour que cesse la politique de discrimination et de stigmatisation des immigrés et des populations étrangères que pratique le gouvernement,

            – Pour que des titres de séjour pérennes soient délivrés, permettant le plein accès aux droits des immigrés.

Tel est notre programme « L’humain d’abord ! »