Communiqué de presse.

 

Revenu de Base Automatique : alors que Mme MALHERBE se tait, les adhérents du mouvement Génération.s des P-O., eux, se mobilisent auprès des 34 conseillers départementaux.
« C’est vendredi 22 novembre 2018, à 11h 30 que nous, adhérents du mouvement Génération.s dans les P-O, mouvement fondé par Benoît HAMON, sommes présentés au Conseil Départemental, situé sur le Quai Sadi Carnot à Perpignan, pour déposer auprès des conseillers départementaux un document quant à notre revendication concernant le Revenu de base automatique.

 

Déjà en juillet nous avions interpellé la Présidente Madame MALHERBE par mail autour d’une proposition d’expérimentation du Revenu de base automatique déjà porté à l’époque par 13 départements de gauche. Devant son silence nous avons réitéré notre demande par courrier en Septembre et par voix de presse en octobre 2018. Nous restons toujours sans réponse. Ce silence assourdissant dans le contexte social actuel et pour le 3ème département le plus pauvre de France, nous indigne.

 

Le Revenu de base automatique, première étape vers le Revenu Universel d’Existence, serait une avancée considérable pour les 30% les plus précaires qui n’accèdent pas à leurs droits car les aides sociales ne sont versées que sur demande, démarche déjà compliquée, rendue encore plus pénible par la destruction des services publics (réduction d’effectifs à la CAF, etc.).

 

Nous espérons que là où la Présidente du Conseil Départemental semble avoir choisi de garder le silence, nous attendons des conseillers départementaux qu’elles/ils se saisissent de la question. De notre coté nous restons disponibles pour étudier les modalités pour rejoindre les 18 départements qui se sont à ce jour engagés dans cette démarche.

 

La politique est une question de choix. A l’heure des cadeaux quotidiens faits au prétendus « premiers de cordées », le mouvement Génération.S fait le choix de soutenir les mesures solidaires et résolument de gauche ».

 

Generation.s.perpignan@outlook.fr