Alors qu’un courrier a été adressé, au mois de septembre dernier, par les services de la sous-préfecture de l’arrondissement de Céret – dont dépend la commune d’Argelès-sur-Mer – au procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Perpignan, concernant des irrégularités constatées sur une propriété, sise « lieu-dit La Cerigue, appartenant à l’épouse du maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine PARRA (extension immobilière et construction d’une piscine non autorisées il semblerait) : le dernier numéro du magazine municipal d’information de la Ville d’Argelès-sur-Mer, « Granotes », consacre une double page au service… Urbanisme ! Avec, qui plus est, un chapitre intitulé « Adaptations réglementaires… Votre avis compte ! ». Un contenu rédactionnel qui paraît bien surréaliste à de nombreux égards, vu le contexte ambiant actuel… à moins que M. PARRA nous ait caché jusqu’ici un talent digne des plus grandes scènes comiques ?

On remarquera également sur cette double page consacrée à l’Urbanisme, l’absence de l’élue en charge de ce service municipal, Marie-Christine BODINIER… Pas la moindre présence, trace d’elle, ni sur les photos ni dans les textes. Cela ne manquera pas d’interpeller le lecteur. Et le citoyen.