Le hasard, marque de fabrique du « made in Parti Socialiste »

« Dieudonné et consorts ne portent vraiment pas chance au Parti Socialiste des Pyrénées-Orientales. En décembre 2013, le responsable du MJS’66 soutenait Dieudonné. On s’en était étonné dans un article intitulé  » Comment peut-on soutenir l’insoutenable? « 

Le responsable du Mouvement des Jeunes Socialiste (MJS) avait alors été limogé par le patron de la fédération des Pyrénées-Orientales, Jacques Cresta.

Le 14 août dernier, le député Jacques Cresta s’est distingué en faisant la promotion sur facebook d’un article du site d’Alain Soral.  Auquel il ajoute avoir pris l’article au hasard, malheureusement le hasard est la marque de fabrique du gouvernement et des parlementaires socialistes.

Rappelons nous que Jacques Cresta n’est député qu’au hasard d’une triangulaire, que Jacques Cresta vote contre les fusions des régions au Conseil Régional mais s’abstient par hasard à l’Assemblée Nationale. La situation économique de notre région est encore la faute de Nicolas Sarkozy alors que par hasard le Parti Socialiste a les pleins pouvoirs en matière économique depuis 10 ans à la région et 2 ans au niveau national.

Est ce le hasard qui a sanctionné le PS aux élections municipales et européennes ?

Les Jeunes Populaires des Pyrénées-Orientales s’inquiètent depuis plusieurs mois de cet amateurisme, véritable marque de fabrique du « made in Parti Socialiste ».