« Le groupe UMP au Conseil Général profondément réformateur »

Sous ce titre, François Lietta, responsable départemental des Jeunes Populaires »66, directeur de Cabinet du maire de Saint-Nazaire, communique :

« Dernièrement, dans le Journal local, le groupe UMP du Conseil Général des Pyrénées-Orientales est prêt à se saborder dans le cadre de la réforme territorial visant à la disparition des Conseils généraux. 


Les Jeunes Populaires des Pyrénées-Orientales saluent le courage des élus UMP du Conseil Général qui sont prêts à renoncer à leurs mandats au profit d’une simplification administrative et la réduction du « mille-feuille » territorial français.  


Nous regrettons que les élus socialistes ne suivent pas cet exemple, ils démontrent ainsi qu’ils sont attachés à leurs privilèges, leurs statuts et aux indemnités versés par la collectivité. C’est une démonstration catastrophique pour un parti socialiste moralisateur mais finalement profondément conservateur à l’image de la gauche caviar. 


Alors que François Hollande disait sur BFM TV « on verra qui sont les conservateurs et qui sont les réformateurs », dans le département cela paraît très clair ! ».