Dans le département des P-O comme dans le reste de l’hexagone, le chômage a connu au mois d’août 2016 une inflation spectaculaire avec plus de 55 000 demandeurs d’emplois nouveaux !
La ministre du Travail, Myriam El Khomri, attribue le plus sérieusement du monde cette hausse du chômage en France à « une baisse d’activité dans les secteurs du tourisme due aux attentats de juillet (…) ».
Foutaise, évidemment !
Comment croire la ministre du Travail, surtout sous le soleil aoûtien, quand on sait que la plupart des activités touristiques littorales ont connu une embellie, chiffres à l’appui ?!…
Tout cela n’est pas sérieux. Le pire c’est que les médias tombent dans le panneau sans prendre le moindre recul vis à vis de la réalité et du contexte local… et qu’ils continuent de servir la soupe aux auteurs de tels arguments.
Les attentats n’expliquent pas tout. Loin s’en faut. Ce serait trop facile. La vérité serait plutôt à rechercher dans la faiblesse de notre croissance nationale car, à y regarder de plus près, la hausse du chômage est générale… et ce en dépit des dizaines de milliers de contrats d’Avenir créés (ne les oublions pas !).
Presque on aurait davantage pu croire à une erreur de fonctionnement des ordinateurs de Pôle Emploi : mais le coup des attentats, franchement, c’est vraiment trop gros !
Arrêtons de prendre les citoyens pour des « têtes de linotte », des « vaches à lait », pour des pigeons, des perdreaux de l’année… ou encore des enfants de chœur !
En attendant, nouveau record de chômeurs dans les P-O : ils sont désormais 36 214 sur une population d’environ 465 000 habitants…