Communiqué de Jacques CRESTA (PS), député de la 1ère circonscription des P-O, conseiller régional, suite aux propos tenus par les élus régionaux du Front National – RBM

 

« Mesdames, Messieurs les élus régionaux du Front National.

J’ai lu avec attention votre communiqué de presse, qui comme à chaque fois mélange du vrai et du faux, pour mieux troubler vos lecteurs, vos électeurs.

Ainsi certes sur le mois d’octobre 2016 le département se verra flécher 143 000 € qui s’ajouteront aux 213 000 € du mois de novembre sur les 9 millions d’euros programmés des Fonds européens. Mais c’est oublier que d’autres fonds européens bénéficient à notre territoire dans le cadre de politique publique à l’échelle régionale.

De plus votre vision est partielle puisque vous oubliez, certainement sciemment, d’évoquer les 15 millions d’euros investis sur le département des Pyrénées-Orientales depuis janvier 2015, dont 7 millions d’euros qui sont affectés à la formation des habitants du Pays Catalan et 8 millions d’euros attribués à des projets territoriaux comme le musée Rigaud (2.182 M€), l’Hôtel d’entreprises de Rivesaltes (2M€), le laboratoire de Banyuls-sur-Mer (0.5 M€), le village d’entreprises de Prades (0.47 M€) ou encore l’entreprise CEMOI (0.29 M€), …

Notre département est en difficulté tant sur le plan économique que social.  Les élus de la République ne peuvent se satisfaire de cette situation. La Région avec à sa tête sa présidente Carole DELGA, comme ses prédécesseurs Damien ALARY, Christian BOURQUIN et Georges FRÊCHE, ont mis en œuvre des politiques publiques venant soutenir les actions locales dans l’intérêt de nos populations. Ceci est le cas par exemple avec la mission sur le développement économique pour notre territoire que je mène et qui a permis de mettre autour de la table tous les acteurs politiques et économiques car ce n’est qu’ensemble que nous arriverons à trouver des solutions pérennes et d’avenir pour notre territoire. 

Les élus régionaux de gauche sont conscients des enjeux de nos territoires et sont chaque jour présents aux côtés des populations, des élus pour défendre les dossiers et faire remonter les problématiques. Toutes les énergies d’où qu’elles viennent seront les bienvenues pour nous aider à continuer à avancer, à faire progresser nos territoires dans l’intérêt de nos populations ».