Les quatre députés des Pyrénées-Orientales – Romain GRAU (1re circonscription), Louis ALIOT (2e), Laurence GAYTE (3e) et Sébastien CAZENOVE (4e) – ont été interpellé dans nos colonnes, ce jour, par l’Esquerra Republicana de Catalogne nord (ERCn) pour ne pas avoir cosigné une tribune de 52 députés français (sur 577…) « contre la répression espagnole en Catalogne (…) »

 

L’ERC a qualifié cette situation de « honteuse » de la part de députés élus sur le territoire de la Catalogne nord.

Louis ALIOT s’est empressé de répondre à l’ERCn : « D’abord, on ne m’a jamais demandé mon avis pour signer ou pas ce texte. Ensuite, moi je ne suis pas un prisonnier politique mais je suis une victime des pratiques sectaires politiques qui excluent même le dialogue… Donc que ces gens-là, l’ERC, ne me comptabilisent pas avec les trois députés de La République En Marche! Enfin, moi je suis intervenu publiquement, c’était en mai dernier, dans un média de Barcelone (equinoxemagazine.fr), même si cela ne plait pas, pour dire que « les Indépendantistes catalans n’ont rien à faire en prison » ! »