Jacques Cresta.

Depuis sa prise de fonction, Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription et vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, s’est particulièrement attaché à toutes les questions touchant à la situation économique du département des Pyrénées-Orientales.

Pour ce faire, conformément à sa méthode, et sans ostracisme, il a rencontré l’ensemble des partenaires économiques : Chambres consulaires (CCI…), syndicats, représentants patronaux (UPA, BTP’66, CAPEB, CGPME, UPE, fédération départementale de l’Hôtellerie de plein air, Pôle Polygone-nord, MISC…), sans oublier les services de l’Etat (Direction des douanes, DIRECCTE, Finances publiques…).

Lors de ses visites sur le terrain, Jacques Cresta va directement à la rencontre de tous les acteurs de la vie économique, qu’il s’agisse des artisans ou des commerçants, afin « d’évoquer avec eux leur situation certes mais surtout leurs préoccupations (…). De l’ensemble de ces échanges émergent des questions écrites qui sont ensuite posées au gouvernement via l’hémicycle de l’Assemblée nationale ; questions écrites allant de l’auto-entreprenariat à la concurrence déloyale et transfrontalière, en passant par les délais de paiement, l’accès à la commande publique, les accès au crédit, etc-etc. Malheureusement, bien souvent, il ressort de ces échanges une certaine méconnaissance des outils mis à la disposition des chefs d’entreprise qui leur permettent pourtant de trouver des solutions provisoires et adaptées en période de crise. Je déplore que la plupart d’entre eux, par absence d’information ou par pudeur ?, n’aient pas suffisamment recours à ces outils (…) ».

C’est la raison pour laquelle Jacques Cresta a décidé de rédiger un courrier en direction des chefs d’entreprise (cliquer sur le lien ci-dessous pour en prendre connaissance), qui a été relayé par les organisations syndicales – UPA, CGPME, BTP’66… – à leurs adhérents. Un regret toutefois exprimé par le député : « Que l’UPE de Jacques Font, malgré plusieurs relances, n’ait pas souhaité en faire de même (…) ».

Aujourd’hui, Jacques Cresta se félicite de l’initiative, qu’il appelait d’ailleurs de ses voeux, prise par le préfet des P-O, René Bidal, de réunir l’ensemble des partenaires économiques, en préfecture, le 14 février prochain, « pour les sensibiliser aux outils et moyens mis à leur disposition ».

Car, rappelle le parlementaire avec insistance : « Ce n’est que tous ensemble que nous arriverons à gagner la bataille de l’emploi dans l’intérêt de tous, surtout dans notre département qui est particulièrement touché ».

Courrier entreprises

 

Afin de pouvoir communiquer sur son actualité et échanger, Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O, a ouvert un blog depuis le mois de décembre 2012, qui compte à ce jour plus de 700 visites : www.jacquescresta.fr