(Communiqué)

 

« Stop à l’avenir sacrifié de la jeunesse !

La France Insoumise avait planifié dès l’an dernier une campagne d’action à destination de la jeunesse pour dénoncer des mesures gouvernementales sacrifiant son avenir. La fac de Perpignan ressemblant davantage à un désert, difficile dans ces conditions de réaliser des distributions massives de tracts !

La liste de ces mesures destructrices est particulièrement fournie : baisse des APL* touchant 800 000 étudiants, projet de retraite par points (aujourd’hui en sommeil), réforme anxiogène du bac en contrôle continu, sélection sociale à l’université avec Parcousup, adoption d’accords de libre-échange climaticides, etc. A cela s’ajoutent un confinement de la vie sociale et culturelle, une mise sous cloche des libertés nécessaires à l’épanouissement de la jeunesse, une accumulation de décisions incohérentes et contradictoires de la part du gouvernement accroissant le stress et créant des problèmes psychologiques !

Oui, on peut bien affirmer que la politique menée par le Président Emmanuel Macron détruit gravement l’avenir de la jeunesse !

La France Insoumise propose au contraire la construction d’un autre avenir pour la jeunesse : allocation d’autonomie pour les étudiants, retraites à taux plein à 60 ans, université gratuite, retour à un bac diplôme véritablement national, planification écologique pour préserver le climat, etc.

La France Insoumise ira au cours des prochaines semaines au contact de cette jeunesse, dans la mesure du possible ».

 

*APL = Aide Personnalisée au Logement.