François CALVET, sénateur LR (Les Républicains) des P-O,  communique :

« Je n’irai pas à la rencontre de la ministre Brune POIRSON qui vient deux heures dans notre département. Je n’irai pas à sa rencontre car deux fois encore en un trimestre, j’ai interpellé, dans l’hémicycle, le Gouvernement sur la situation de nos routes dans les Pyrénées Orientales et particulièrement la RN 116, je n’ai jamais eu de réponse.

Oui, nous avons eu le « plaisir » d’accueillir la ministre Elisabeth BORNE, deux petites heures à Prades dès sa prise de fonction au Gouvernement pour nous annoncer l’abandon de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) sur le tronçon Bouleternère/ Prades.

Alors que cela nous avait demandé huit années d’efforts pour l’obtenir, que 5,5 millions d’euros avaient été dépensés, mais pour nous l’Etat considère que c’est trop cher ! Sans qu’on nous en ait fait la démonstration.

J’avais un programme de sécurisation par la pose de filins sur les parois qui n’a pas été poursuivi et qui jusqu’à maintenant avait évité les fermetures.

Si un programme d’investissement constant avait été maintenu, nous n’en serions pas là.

Merci à ce Gouvernement ».