Communiqué de presse – 7 novembre 2019.
« INFRASTRUCTURES : UN TERRITOIRE A L’ABANDON !
Est-ce que Paris aurait pour seul objectif de nous couper du monde ? Voici une question que nous sommes en droit de nous poser

 

Un constat simple, entre la RN 116, la voie ferrée, le sous-équipement de l’aéroport et l’autoroute nous allons finir par devenir une île. Comment pouvons-nous faire prospérer notre Pays Catalan si nous n’avons pas les infrastructures nécessaires pour mener à bien nos projets ? Au vu de la situation de notre territoire, son développement est crucial à nos yeux.
En ce qui concerne la RN 116, pour ne citer que ce problème, en 2017 nous dénoncions déjà le manque d’investissements de l’État concernant les travaux sur cette nationale. Aujourd’hui rien n’a changé et la situation a même empiré suite à l’affaissement de la chaussée. Des dégâts qui auraient pu être évités depuis longtemps si les promesses faites il y a quelques années avaient été tenues.
Nous n’avons aucunement l’intention de rentrer dans une logique de victimisation, bien au contraire, mais nous soutenons depuis la naissance de notre mouvement la création d’une collectivité territoriale unique qui décentraliserait le pouvoir à Perpignan et nous permettrait de mieux gérer les fonds alloués à la collectivité.
Depuis bien trop longtemps ces problèmes durent, pour changer cela il nous faut de la réactivité et la connaissance de la situation de notre territoire et personne ne peut le faire à notre place ! ».