Jacques Cresta, député des P-O, vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, 1er secrétaire de la fédération catalane du Parti socialiste (PS), communique :

« L’ancien 1er ministre de François Mitterrand, Pierre Mauroy n’est plu. Un des piliers du socialisme s’est éteint cette nuit.

Sa vie, sa carrière politique, se conjuguent avec celle du parti socialiste, de sa création en passant par la victoire de 81 jusqu’à l’élection de François Hollande. Personnage très attaché à sa région du Nord, il travaillera sans relâche pour faire de Lille et sa métropole une réussite tant économique que culturelle.

En tant que 1er secrétaire de la Fédération du Parti Socialiste des Pyrénées-Orientales j’ai eu l’occasion à maintes reprises de croiser et d’échanger avec ce « Grand Monsieur » qui, par ses prises de position et son action, a tracé la voix à plusieurs générations de socialistes. Je me souviens tout particulièrement de sa venue le 12 mars 1982, lors d’un meeting à Perpignan qui clôturait la campagne des cantonales qui devaient entrouvrir les portes de la toute nouvelle Institution départementale aux élus de gauche tels que Renée Soum, Louis Caseilles et René Olive, travail qui portera ses fruits seize ans plus tard avec la Présidence de Christian Bourquin.

Toutes mes pensées, toutes les pensées des militants socialistes des Pyrénées-Orientales vont en direction de sa famille et de ses proches ».