Dans un courriel adressé à notre rédaction ce week-end, Frédéric Touré nous communique :

« Je tenais à vous informer que le 23 décembre 2013 j’ai présenté ma démission de délégué départemental du Parti Chrétien Démocrate des Pyrénées Orientales et aussi le non renouvellement à mon adhésion.

De plus je ne figurerai sur aucune liste pour les prochaines échéances électorales, aucun candidat à mon goût se déclarant soit disant « de droite » n’est pas convaincant, mais surtout nous connaissons déjà toutes ces personnes là, elles sont au pouvoir depuis plus de vingt ans… Le seul qui aurait pu apporter du changement c’est peut-être François Rivière (NDLR, l’actuel président du Club de rugby l’USAP)…

Par contre je suis en réflexion pour me présenter pour les prochaines « cantonales » de 2015, soit sur le canton de Céret soit sur le canton Perpignan sud, mais aucune décision n’est prise…

Je pense que mes plus belles années de militants politique auront été aux côtés de mon ami Jean-Louis Dolsa (NDLR, ex journaliste sportif/ Sud Radio…), avec le RPF de Charles Pasqua (NDLR, ancien ministre de l’Intérieur) et surtout j’ai toujours gardé cette fibre Gaulliste ».