François Calvet, député-maire de Le Soler, président du comité départemental UMP’66, communique :

« Manuel Valls doit se contrôler !

Pour un ministre de l’Intérieur, on ne peut pas dire que Manuel Valls garde son sang-froid.

Le ministre de l’Intérieur, répondant à un député de l’Opposition (Ndlr. Eric Ciotti des Alpes-Maritimes), a perdu le contrôle de lui-même en donnant une image catastrophique de la démocratie dans cette enceinte parlementaire.

En trois mandats de député et maintenant de sénateur, c’est pour moi du jamais vu et les accusations graves, notamment celle consistant à accuser la droite d’être responsable du retour du terrorisme, sont inaceptables et injurieuses. Elle mérite que le Premier ministre, lors de la prochaine séance, s’excuse au nom du Gouvernement pour les propos tenus par Manuel Valls ».