La publication, hier, dans nos colonnes, d’un message écrit signé de la 1ère secrétaire de la Fédération catalane du Parti Socialiste (PS), Ségolène NEUVILLE, et adressé à tous les adhérents, aurait-elle jeté de l’huile sur le feu ?

En tout cas, et bien que nous ne publions jamais le moindre commentaire, il faut reconnaître que cette lettre a suscité de très nombreuses réactions par ce qu’elle… ne dit pas ! Ou alors faut-il savoir lire entre les lignes, ou être un professeur agrégé ?

« Quand je lis la lettre de Ségolène aux militants, elle n’écrit à aucun instant l’exclusion d’un quelconque élu ou militant qui part faire campagne pour l’ancien ministre de l’Economie et fondateur du mouvement politique « En Marche! », Emmanuel MACRON… Jacques CRESTA en tête et, bien sûr, l’ex Premier ministre Manuel VALLS en suivant. Une de plus qui prépare l’avenir avec Emmanuel MACRON, vous pariez combien ?, car moi je n’en doute plus ! », nous écrit un élu de gauche de a Côte.

D’ailleurs, pour rester sur la dite Côte, on se souvient que pour moins que ça, un certain Charles CAMPIGNA – qui fut adjoint au maire PS d’Argelès-sur-Mer (et candidat aux sénatoriales aux côtés de feu Christian BOURQUIN en 2012) – a été exclu du PS… et la section d’Argelès-su-Mer, qui à l’époque l’avait traîné devant la commission des conflits, est aujourd’hui bien silencieuse, pour ne pas dire aphone.