Sous le titre « Le chiffre qui fait peur à l’UMP », le JDD (pour Journal Du Dimanche), dans son édition du 30 octobre 2011, à la rubrique « Instantanés », publie l’information suivante…

« Selon une étude interne au parti majoritaire, seuls 231 députés UMP et Nouveau Centre seraient assurés de revenir à l’Assemblée nationale en cas de défaite de Nicolas Sarkozy en 2012. A l’UMP, on estime que seuls les députés élus en 2007 avec 55% des voix peuvent « être tranquilles » pour les prochaines législatives. Certains ministres placent même cette jauge de sécurité à 58% ! ».

Dans ce dernier cas, une seule des quatre circonscriptions des Pyrénées-Orientales resterait donc acquise à l’UMP : la 2ème, remportée le 17 juin 2007 par Arlette Franco (décédée le 1er avril 2010), alors maire de Canet-en-Roussillon. Mme Franco y avait été élue au second tour avec 59,78% des suffrages exprimés, face à la socialiste et ancienne députée Renée Soum. Aujourd’hui, c’est son suppléant, le docteur Fernand Siré (UMP), maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque, qui lui a succédé. Mais son fauteuil, à droite, lui est désormais ouvertement contesté, notamment par le maire de Saint-Cyprien, Me Thierry Del Poso. Cette 2ème circonscription des P-O s’étire sur les cantons de : Perpignan I (Haut-Vernet), Côte Radieuse (Saint-Cyprien), Canet-en-Roussillon, Salanque (Saint-Laurent et Port-Barcarès), Rivesaltes, Saint-Paul-de-Fenouillet…

Rappel des résultats du second tour des élections législatives du dimanche 17 juin 2007, dans les P-O…

– 1ère circonscription
Daniel Mach (UMP), maire de Pollestres, élu, avec 21 410 voix (56,98% des suffrages exprimés) contre Jean Vila (PCF), maire de Cabestany, 16 167 voix (43,02%). Votants : 38 933 sur 66 218 inscrits (soit 58,80% de votants).

– 2ème circonscription
Arlette Franco (UMP), maire de Canet-en-Roussillon, élue, avec 33 630 voix (59,78% des suffrages exprimés) contre Renée Soum (PS), 22 622 voix (40,22%). Votants : 58 994 sur 96 745 inscrits (soit 60,98% de votants).

– 3ème circonscription
François Calvet (UMP), maire de Le Soler, élu, avec 20 881 voix (51,94% des suffrages exprimés) contre Christian Bourquin (PS), président du Conseil général des Pyrénées-Orientales, 19 321 voix (48,06%). Votants : 42 153 sur 65 988 inscrits (soit 63,88% de votants).

– 4ème circonscription
Jacqueline Irles (UMP), maire de Villeneuve-de-la-Raho, élue, avec 28 070 voix (50,25% des suffrages exprimés), contre Pierre Aylagas (Divers gauche), maire d’Argelès-sur-Mer, 27 790 voix (49,75%). Votants : 58 260 sur 87 370 inscrits (soit 66,68% de votants).