Réaction de plusieurs grands électeurs socialistes qui ont reçu les documents de campagne de « leurs » candidats : « On ne sait plus pour qui nous devons voter lors de ces Sénatoriales… Le poing et la rose ont disparu de la propagande électorale, comme si les candidats que nous avons choisi avaient honte d’être socialistes. Tout cela est affligeant. Désormais, on se sent libres de voter pour qui nous voulons. Puisque nous ne savons plus quel(le)s candidat(e)s porte(nt) nos valeurs ! C’est à désespérer de tout. Le PS est tombé bien bas. Il témoigne de fait, dans les P-O en tout cas, qu’il n’a plus le courage d’assumer ses idées et ses convictions ».

Et l’un d’entre eux, élu dans une commune de la Métropole derrière un maire socialiste, d’adresser à la rédaction de Ouillade.eu le courriel suivant : « Je voterai pour les candidats d’En Marche! Et… en courant ! Sans la moindre hésitation… De toutes façons, ce sera également sans regret car la traditionnelle Fête de la rose (du PS), à Vinça, était cette année un enterrement civil : ni fleurs ni couronnes, la famille ne reçoit pas ! ».