(Communiqué)

 

 

-« il faut voter pour les candidats du Pôle écologiste aux élections départementales et régionales des 20 et 27 juin ? Mini-série en 5 épisodes.

 

Episode 3 : Parce que les écologistes sont les seuls à avoir un projet pour le Pays Catalan !

 

Entre les promesses du duo Présidente de région-Premier ministre, et le bricolage de la droite et de l’extrême-droite qui ne parlent que de sécurité au mépris des compétences réelles de la région et du département, les écologistes se distinguent par leur vision de territoire, et par la clarté de leurs propositions.

Nous ne pensons pas que la construction de routes qui -si elles se font un jour…- permettront de gagner quelques minutes pour rallier des montagnes dont les activités sont en péril constitue une panacée politique. Encore moins que notre pays soit une « marque », comme nous l’avait déjà vendu le très catalanophile Georges Frèche. A ce compte-là, nous serions déjà riches !

Nous pensons que ce qui manque à ce territoire ce ne sont pas les pelleteuses, le goudron, et les plumes des opérations de « com ». C’est une direction qui donne au Pays Catalan des certitudes, des horizons, et l’envie de créer.

Pour rendre au Pays Catalan sa dignité et sa visibilité nous proposons :

  • De changer le nom de la région et du département pour désigner clairement le Pays Catalan.
  • De promouvoir la langue catalane dans l’enseignement et l’espace public, en permettant une scolarité bilingue partout, et en développant la signalétique bilingue.

Pour offrir au Pays Catalan des perspectives et de l’autonomie nous proposons :

  • De mettre en œuvre un politique transfrontalière forte, notamment dans le domaine des transports (trains du quotidien Roussillon-Ampurdan).
  • De travailler à l’avènement d’une collectivité territoriale propre au Pays Catalan sur le modèle du Pays-Basque ou de l’Alsace.

Pour rendre aux habitants du Pays Catalan l’envie de créer nous proposons :

  • De sortir d’une économie de la rente et du gaspillage par un plan de relance verte qui crée les activités de demain autour de la transition écologique.
  • D’impulser un plan régional de 10 Milliards d’euros sur la mandature pour soutenir les acteurs locaux de la culture.
  • Les 20 et 27 juin votez pour la lucidité et pour l’espoir.
  • VOTEZ ECOLOGISTES.