(Jordi Vera, de Convergence Démocratique de Catalogne)

 

Les dernières élections municipales, en mars 2014, avaient en quelque sorte humilié le parti catalaniste Convergence Démocratique de Catalogne (CdC) de Jordi Vera, qui s’était vu claquer la porte au nez notamment de la mairie de Perpignan, malgré des accords scellés de longue date avec le président du Comité départemental de l’UMP’66, François Calvet, par ailleurs sénateur des P-O, maire de Le Soler et 1er vice-président de la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée.

Seule l’autre formation indépendantiste catalane sur le sol roussillonnais, Unitat Catalana (fondée par Jaume Roure), avait eu son ticket d’entrée dans l’équipe du maire de Perpignan et président de l’Agglo, Jean-Marc Pujol, avec deux représentants élus : Brice Lafontaine, jeune, pressé et nouveau Secrétaire général de UC, et Virginie Barre, qui figurait déjà dans le casting antérieur.

Aujourd’hui, Jordi Vera, avec l’appui du même François Calvet, tient sa revanche : il a réussi à atteler confortablement CdC à la feuille de route de l’UMP’66 et de l’UDI’66.

CdC aura de nombreux candidats en ordre de bataille électorale depuis le canton Vallespir-Albères jusqu’à la Vallée de l’Agly, en passant par les Pyrénées-Catalanes et d’autres « grands sites », alors que UC ne devrait être présent que de manière extrêmement minimaliste sur le seul canton du Canigou, où l’UMP soutient le binôme Claude Ferrer (maire de Prats-de-Mollo/ La Preste) & Anne-Marie Canal (maire de Marquixanes), face au tandem socialiste forme de deux conseillers généraux sortants : Ségolène Neuville (Secrétaire d’Etat) & Alexandre Reynal (maire d’Amélie-les-Bains/ Palalda).

Jordi Vera l’avait dit, que son heure viendrait ! Aujourd’hui, le temps a roulé pour lui. Grâce à Jordi Vera, Convergence Démocratique de Catalogne a une réelle opportunité d’entrer dans l’Assemblée départementale. Ce serait alors une vraie première pour une formation politique catalaniste. Réponse les 22 & 29 mars prochains.

(Brice Lafontaine, Secrétaire général d’Unitat Catalana, adjoint au maire UMP de Perpignan)