Conseiller général sortant PS sur l’actuel canton de Rivesaltes, Jean-Jacques Lopez, maire de Salses-le-Château, est l’objet de toutes les attention, et notamment dans son propre camp politique pour commencer…

Si la prétendue candidature de Charles Chivilo, maire PS de Maury (commune située dans l’actuel canton de Saint-Paul-de-Fenouillet) continue de faire des vagues quelques part, elle n’aurait pourtant aucune chance d’aboutir, sauf à affaiblir la gauche dans le futur canton de l’Agly où le maire de Rivesaltes, André Bascou, ancien député RPR de la 2ème circonscription des P-O, pointe le bout de son nez en embuscade avec de (très) sérieuses chances de l’emporter.

Les « puristes » au sein de la fédération catalane du PS rappellent que le Boss – feu Christian Bourquin, alors sénateur des P-O et président de la Région Languedoc-Roussillon – à l’occasion du redécoupage cantonal du département des Pyrénées-Orientales, avait insisté pour un binôme formé de Jaja (Jean-Jacques Lopez) et d’une candidate communiste (le poids d’Antoine Sarda et du PCF sur le canton de Latour-de-France et son chef-lieu Estagel reste très important). Il est essentiel de rappeler pour une bonne compréhension du contexte local, que la Fédération catalane du Parti Socialiste a poursuivi dans cette voie, soutenant l’idée du Boss.

La candidature de M. Chivilodont la rédaction de Ouillade.eu a été la toute-première à rendre publique – a eu certes pour effet dans un premier temps de faire réfléchir les militants socialistes, mais contrairement à ce que nous avions annoncé dès le départ pas sur le canton de l’Agly, mais sur celui de la Salanque, actuellement détenu par le bouillant et entreprenant maire-vigneron de Claira, José Puig (Centre).

Le problème, c’est qu’en regardant de plus près l’échiquier politique de la carte cantonale départementale, suite au redécoupage, on s’aperçoit – à moins d’être mal voyant et emmuré dans une mémoire sélective – que la candidature de Jean-Jacques Lopez est aussi légitime, désormais, en tant que conseiller général sortant,  sur le canton de la Vallée de l’Agly ou sur celui de la Salanque : Pia et ses près de 8 000 habitants étant passés du canton de Rivesaltes à celui de la Salanque ; la commune de Peyrestortes (et ses près de 1 500 habitants) ayant rejoint le futur canton du Ribéral, etc.-etc.

A ce jour, on peut tout aussi légitimement s’étonner du silence de Jean-Jacques Lopez qui refuse toujours obstinément d’en dire davantage sur le sujet, préférant « wait and see »… Mais parmi ses proches on l’affirme : « Jaja, à 60 ans seulement et trois mandats consécutifs dans l’hémicycle du CG sera bel et bien candidat aux élections départementales de mars 2015 (…) ». D’accord, mais où ? That is que question.