Depuis 48 heures, la rumeur devient de plus en plus insistante comme quoi Jean-Jacques Lopez, maire Divers Gauche (DvG) de Salses-le-Château, conseiller général sortant sur l’ancien canton de Rivesaltes-Pia, ex président du Conseil Général’66, jetterait finalement l’éponge et ne se représenterait pas les 22 & 29 mars prochains aux élections départementales sur le nouveau canton de la Vallée de l’Agly, qui s’étire de Arboussols à Opoul-Périllos, en passant par Saint-Paul-de-Fenouillet et Rivesaltes, mais sans la commune de Pia (8 000 habitants) qui a rejoint le futur canton de la Côte Salanquaise…

C’est le socialiste Charles Chivillo, maire PS de Maury qui monterait alors au créneau.

Mais le principal intéressé, Jean-Jacques Lopez, dément formellement la rumeur, pourtant alimentée depuis l’Hôtel du Département, quai Sadi-Carnot à Perpignan. Hier soir, à 20h 43, il déclarait encore dans un texto : « C’est de l’intox ! A ce jour, je suis Charlie Jaja ». Et demain ?