Opération réussie, hier, samedi matin, pour l’ouverture de la permanence Canton 11  Perpignan VI – Toulouges, autour des candidats Chantal Gombert et Bernard Lamothe et de leurs suppléants Audrey Calvet et Jean-Philippe Schemla, le quatuor en piste.
Près de 200 personnes se sont pressées dans le local de permanence électorale située au numéro 11 de l’avenue Pascal Marie Agasse, au cœur du quartier de Saint-Assiscle « Al centre del mon ».
Etaient présentes de très nombreuses personnalités locales, parmi lesquelles le leader chef de file de l’équipe « Catalans Gagnants », Jean Castex, maire de Prades et conseiller régional, qui a captivé l’auditoire, lors de son discours très concret et politique à l’encontre de l’équipe des sortants ! Un Jean-Marc Pujol, maire UMP de Perpignan, président de l’Agglo Perpignan Méditerranée, également très en forme, a pris la parole pour faire une démonstration sur la situation actuelle et les prospectives incontournables « où les vrais choix se feront demain, dans un territoire reconquis ». Tous les deux ont été chaleureusement applaudis.
Bernard Lamothe a déroulé les chiffres catastrophiques d’un Conseil général géré par une Majorité départementale de Gauche depuis bientôt près de 20 ans en terme de chômage et de précarité, tandis que Chantal Gombert, acteur de terrain incontournable du quartier, a dénoncé avec autant de foi et de conviction « le redécoupage au scalpel de ce canton par le pouvoir socialiste ».
Avaient également répondu présents Gilles Foxonet, maire UMP de Baixas et vice-président de l’Agglo Perpignan Méditerranée, Dominique Schemla et Annabelle Brunet, également vice-présidents de l’Agglo, ainsi que de nombreux élus de la Ville de Perpignan et amis : Suzy Simon Nicaise, Fatima Dahine, Richard Puly, Michel Roigt, Alain Gebart, Michèle Fabre, Carinne Commes, Véronique Vial, Pierre Barbé, Brice Lafontaine, Jaume Roure, M.Pons, Jean-Michel Mérieux, Jo Biskup, Hervé Caillis, les clubs de la Gare, de Saint Assiscle, du Parc Ducup… et une grosse communauté de Toulougencs venus pour l’occasion, professionnels de santé, chefs d’entreprises, agriculteurs.
« De quoi faire de cette première inauguration de permanence pour les Elections Départementales des 22 et 29 mars prochains, un véritable symbole, de reconquête pour notre département des Pyrénées Orientales ! », s’est enthousiasmée Chantal Gombert.