Communiqué de Presse / Groupe des Conseillers Départementaux URDC’66 : Union Républicaine de la Droite & du Centre : Jean SOL (Président), Joëlle ANGLADE, Armande BARRERE, Annabelle BRUNET, Jean CASTEX, Jean-Louis CHAMBON, Thierry DEL POSO, Hélène JOSENDE, Nathalie PIQUÉ, Richard PULY-BELLI, Robert VILA.
__________________________________________________________________________

 

« 228 000 € dédiés à la concertation citoyenne !

C’est la somme engagée par la Présidente du Conseil Départemental pour conduire l’animation de la concertation citoyenne « Imagine les Pyrénées Orientales » dans le cadre de l’élaboration de son plan d’investissement.

S’il est certes compréhensible de vouloir donner la parole à nos concitoyens, notre groupe URDC s’interroge sur le montant de 228 000 € qu’il considère excessif, montant octroyé à une agence de communication parisienne pour organiser sur le semestre en cours : 11 réunions publiques territoriales et présenter un montage vidéo de 20 minutes de témoignages sur un échantillon d’une centaine d’habitants du département.

Si les communes mettaient les mêmes moyens pour organiser l’actuel Grand Débat National, combien cela coûterait-il aux Français ?

La Présidente Malherbe dit souhaiter engager une démarche d’écoute et de dialogue en allant chercher « l’intelligence collective » de nos concitoyens…,
Cela signifie t-il que sa majorité méconnaîtrait les enjeux du territoire pour imaginer le devenir des Pyrénées Orientales ? Cela nous paraît peu plausible à deux ans des prochaines échéances électorales !

La gestion et l’utilisation des deniers publics doivent plus que jamais être pensées à bon escient !

Pourquoi donc gaspiller autant d’argent en communication, quand nos Maisons Sociales de Proximité manquent de personnel et que la MDPH éprouve malgré sa volonté des difficultés à traiter le nombre croissant de dossiers de personnes handicapées dans un délai raisonnable ? ».