La fédération départementale du Parti Communiste Français des Pyrénées-Orientales (PCF’66) communique :

 

« Les gens du voyage sans eau ni électricité !

La situation que vivent en ce moment à Perpignan les gens du voyage est inadmissible. Depuis plusieurs semaines une centaine de caravanes stationnent illégalement sur le parking du parc des expositions à Perpignan. Les responsables du camp avaient demandé au préalable de stationner sur l’aire de passage de PMCU vide sur la commune de Cabestany ce qui leur a été refusé tout comme une ouverture légale d’eau et d’électricité. Devant cette situation et sans solution durable pour un accueil digne, les gens du voyage sont depuis bloqués sur ce parking et dans l’attente d’une expulsion. D’autre part et contrairement à ce qu’affirment les autorités dans l’Indépendant l’eau leur a été coupée tout comme l’électricité quelques jours avant. Nous l’avons nous même constaté ! Nous rappelons que ce camp est composé en majorité d’enfants en bas âge plus d’une centaine pour 80 familles, ainsi que des femmes enceintes.

Cette situation est douloureuse pour ces familles et intolérable dans notre société. Elle crée une grave situation sanitaire pour ces personnes, d’autant plus dans cette période.

Le PCF demande la réouverture de l’eau et de l’électricité en attendant un règlement par le haut de cette situation, ainsi qu’un accueil digne pour pallier aux carences de ce département en matière d’aires d’accueil et de passage des gens du voyage ».

Le PCF des Pyrénées-Orientales